• LES COMMISSIONS

     

    LES COURSES

    Ce qu'il faut toujours avoir dans le placard :

     

    -Farine         -Riz

    -Lait            -Semoule

    -Sucre         -Ail et oignons

    -Sel            -Huiles 

    -Pâtes        -Levure boulangère déshydratée 

     

    Ce qu'il faut toujours avoir dans le frigo:

     

    -Oeufs

    -Beurre

    -Yaourts

    -Fromage

     

    Avec ces ingrédients vous pouvez préparer à peu près tout ce qui existe et vous n'aurez plus qu'a vous fournir en poisson, viande, fruits et légumes en fonction des arrivages, des saisons, de l'endroit ou vous vous trouvez et...de votre budget.

    « Pensée du jour 7 : François MauriacPensée du jour 8 : Yi King »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Février 2014 à 14:44
    maevina

    en vivant à la campagne j'ai vite appris a avoir le necessaire dans la réserve !! lol !

    2
    Vendredi 7 Février 2014 à 17:03

    Le but est de prendre conscience qu'avec peu on peut faire beaucoup, et que pas mal de choses que les consommateurs achètent sont inutiles.

    3
    Vendredi 7 Février 2014 à 18:09
    maevina

    avant c'étaient les menaces de guerre qui faisaient faire des réserves de l'essentiel, maintenant c'est le plaisir de thésauriser qui l'augmente jusqu'à l'absurde

    4
    Vendredi 7 Février 2014 à 21:48

    Oui, il manque l'amour dans notre monde, c'est pourquoi  compensation provoque accumulation (et obésité)

    5
    Dimanche 2 Mars 2014 à 11:13

    Je vais faire ma tatillonne - c'est mon aspect casse pied de service qui ressort - avec la semoule pas besoin de pâtes dans son placard, puisque l'on fait d'excellentes pâtes avec de la semoule. De même qu'il n'est pas utile d'avoir de la levure de boulanger déshydratée car si l'on a de la farine, on peut faire son levain. Je pourrais continuer ainsi avec les yaourts, puisqu'il y a du lait, mais bon, je vais m'arrêter là. ^^

    6
    Dimanche 2 Mars 2014 à 13:19

    Vous avez tout à fait raison. On peut également cultiver du blé pour faire sa farine....Le but de cet article est de faire ressortir le fait que même en travaillant et en ne disposant que de très peu de temps, on peut s'affranchir de l'achat de produits transformés et plats pré-cuisinés, conserves, biscuits, gâteaux industriels, etc... manger mieux et avec peu d'argent. Je travaille à la publication d'autres articles dans ce sens. Celui-ci fait suite aux deux précédents "L'art de l'achat" et "l'art de l'achat1" ainsi que "les sept commandements du savoir manger" . Il vient illustrer de façon pratique les articles précédemment cités qui sont plutôt destinés à une prise de conscience de l'impact de l'achat sur l'économie, la santé , le lien familial,  la maîtrise de son budget et de son temps. Bien sur des personnes expérimentés comme vous dans les techniques de décroissance et d’autarcie pourront les trouver simplistes ou incomplets. Ils n'ont nullement la prétention de constituer un traité en la matière, mais témoigne plutôt d'une volonté d'information, en espérant contribuer modestement à modifier les comportements.

    A vous lire,

    Cordialement.

     

     

     

    7
    Dimanche 2 Mars 2014 à 13:53

    Oui, j'ai lu vos articles, j'ai fait le tour de votre blog ce matin. Mais ne vous y trompez pas, je ne suis pas du tout une experte sur le sujet ! même si j''expérimente de plus en plus la chose. En effet, je ne peux que vous rejoindre sur le fait d'alléger au maximum notre dépendance à ce qui n'a rien de vital pour chacun d'entre nous.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :